Archives du mot-clé Tailleurs de Pierre

« Les Signes sur la Pierre » de Jean-Paul Le Buhan / membre de l’AEB

À QUI S ‘ADRESSE CET OUVRAGE?

À CEUX QUI AIMENT LA BRETAGNE ET QUE SON PATRIMOINE MILLÉNAIRE PASSIONNE

À CEUX QUI S’INTERESSENT : 

 À SA SINGULIÈRE HISTOIRE, À SON PEUPLE ET À SES TRADITIONS, AU GRAND MÉTIER DES BÂTISSEURS DE JADIS, AUX GÉNIAUX FAÇONNEURS DE FINS CLOCHERS, DE CALVAIRES, DE FORTERESSES, DE QUAIS, DE MANOIRS. À CEUX QUI CRÉÈRENT DANS L’AUSTÈRE GRANITE, TANT DE MERVEILLES. À LEUR EXTRAORDINAIRE SAVOIR-FAIRE.AUX LÉGENDES DE MÉTIER, À CEUX QUI AIMENT LES SIGNES QUI DISENT LES SECRETS DES COEURS, À CEUX QUI AIMENT LA RECHERCHE ET L’EXCITATION DE SES MYSTÈRES, À LA FOI DE NOS ANCÈTRES, PIEUX MAIS FORTS ET JOYEUX, À LEURS ENTHOUSIASMES ET SOUFFRANCES, AUX CONFRATERNITÉES, AUX COMPAGNONNAGES.
À CEUX QUI SURENT S’ORGANISER ET FURENT À L’ORIGINE DES ASSOCIATIONS DE SECOURS MUTUELS, DES SYNDICATS OUVRIERS. AU RICHE SYMBOLISME UNIVERSEL DES BÂTISSEURS ET AUX TRADITIONS INITIATIQUES QUI PERPÉTUENT LEURS OUTILS, LEURS TRADITIONS

‘’LES SIGNES SUR LA PIERRE‘’ VOUS CONVIE À PARCOURIR UN UNIVERS HUMAIN SOUVENT MAL CONNU, PEU ÉTUDIÉ EN BRETAGNE, UN MONDE DE SILENCIEUX, SANS ARCHIVES  AUTRES QUE LEURS RÉALISATIONS ET PARFOIS À QUI SAIT VOIR … LEURS MARQUES IDENTITAIRESOUI, LE MONDE DES ÉCRASEURS DE POUX, PIKERIOU MEN LAOU, DES MAINS MEURTRIES, DES PICAOUS, DES SABOTS RÂPÉS, DES PIQUEURS DE PIERRE COMME SE DÉNOMMAIENT CEUX DE L’ÎLE GRANDE, DE L’HÔPITAL-CAMFROUT, D’ERQUY, DE LANGUEDIAS, DU COGLÈS, DE CAUREL, DE TREGUNC OU DE NEVEZ.

Couv-Signes-pierres-test
EDITEUR YORAN EMBANNER

IMPROPREMENT DÉNOMMÉES MARQUES DE TÂCHERONS, LES MARQUES LAPIDAIRES DES TAILLEURS DE PIERRE TÉMOIGNENT D’UNE FORT LONGUE TRADITION CEPENDANT C’EST UNE HISTOIRE PEU CONNUE, VOIRE MÉCONNUE. DEPUIS QUELQUES ANNÉES UN REGAIN D’INTERÊT, DES CHERCHEURS PASSIONNÉS DE DIVERS PAYS EUROPÉENS ONT FAIT PROGRESSIVEMENT LA LUMIÈRE SUR CES HOMMES DE MÉTIERS ET LEURS TRADITIONS. LA MULTIPLICATION DES RÉFÉRENCES NOUS PERMET AUJOURD’HUI D’Y VOIR UN PEU PLUS CLAIR.

PRENANT NOTRE BÂTON DE PELERIN ET NOS CARNETS DE NOTES NOUS AVONS, DANS UN PREMIER TEMPS, RECENSÉ LES MARQUES LAPIDAIRES DE NOS MONUMENTS. C’ÉTAIT UN PRÉALABLE INDISPENSABLE POUR NOUS FAIRE UNE OPINION PERSONNELLE.

BIEN QUE LES DESTRUCTIONS ET LE TEMPS ONT SOUVENT FAIT LEURS OEUVRES, NOUS AVONS PU ÉTUDIER PLUS DE 300 SITES DE TOUTES ÉPOQUES, 115 ÉTAIENT PORTEURS DE MARQUES.

NOTRE OUVRAGE COMPORTE UN GRAND NOMBRE D’ILLUSTRATIONS : 370 PHOTOGRAPHIES, 50 CROQUIS, DESSINS OU CARTES ; ENFIN, 26 TABLEAUX DE SYNTHÈSE ETABLISSANT LE CORPUS –NON EXHAUSTIF – DE NOS TROUVAILLES.